GEORGES CALLOT (1857 - 1903): Flora / printemps

Peinture de cheminée (une pièce de deux), signé en bas à gauche, huile sur toile, 101 x 69 cm. Prix € 1.750.

Du peintre français Georges Callot, nous vous proposons deux pièces de cheminée. En raison de leur taille, il est peu probable que vous puissiez en placer deux, alors nous les proposons séparément. Mais en tant qu’imagination des richesses florales du printemps et de la chasse (automne), elles sont indéniablement liées. Ils sont avant tout décoratifs comme des pièces de cheminée. Suspendre une de ces peintures brillantes a pour effet de déposer un énorme bouquet de fleurs sur votre intérieur. C'est en partie pour cette raison que nous trouvons également ces peintures particulièrement adaptées à un environnement représentatif. Les deux peintures sont dans un état remarquable. Les cadres étroits sont les cadres originaux avec lesquels les draps ont été inclus dans le lambris de la cheminée.

Le peintre parisien Georges Callot a étudié à l'École des Arts Décoratifs puis à l'École des Beaux-Arts sous la direction de Louis-Emile Adan. Callot est connu pour ses peintures de genre et ses peintures décoratives allégoriques, dont la déesse Diane (1885), Ariane réconfortée par Bacchus (1887), la mort d'Eurydice (1894) et la naissance d'Orphée (date inconnu).

À partir de 1877, Callot expose régulièrement au Salon et depuis 1890 en tant que membre de la Société nationale des beaux-arts. Cela a confirmé sa réputation d'artiste de premier plan. Callot était un enseignant et co-fondateur de l'Académie Delecluse, située dans le quartier des arts de Montparnasse. Malgré sa mort relativement jeune, Callot a reçu plusieurs prix pour son travail, dont l'Ordre des Chevaliers de la Légion d'honneur. Le catalogue de son héritage (au musée Rodin) montre que Callot possédait une œuvre de l'enseignant de Monet, Eugène Boudin, et du symboliste Pierre Puvis de Chavannes. Callot est manifestement influencé par le travail (en particulier les nus) de Gustave Courbet, pionnier de l'impressionnisme.

En plus de la peinture de chevalet avec une forte touche décorative, Callot s'est distingué en tant que peintre de pièces d'intérieur. Il enrichit, entre autres, l'Hôtel de Ville Parisien, avec un pièce de cheminée intitulé "La Philosophie" et décora diverses résidences Parisiennes.

Les deux pièces de cheminée extrêmement attrayantes de la collection d'Ars Decora, illustrent ses capacités dans ce domaine. Les caractéristiques sont la lumière, la douceur du ton, le caractère enjoué et le jeu caractéristique des couleurs.

Georges Callot Flora 106-1

Georges Callot Flora 106-2

Georges Callot Flora 106-3

Georges Callot Flora 106-4

Georges Callot Flora 106-5